un poste amené à devenir crucial dans le secteur de la sécurité

By John Lutz Boorman, Head of Product and Marketing, Hanwha Vision Europe.

Le potentiel de l’IA à transformer des industries entières, aussi bien en rationalisant les opérations qu’en créant de nouvelles sources de revenus, suscite énormément d’intérêt. En effet, comme le révèle une enquête réalisée par le fournisseur de solutions de rang mondial Hanwha Vision, les dirigeants considèrent l’IA comme un investissement prioritaire pour favoriser l’innovation, améliorer la rentabilité et renforcer la sécurité. 

 

Profiter de ces avantages implique néanmoins une confiance suffisante en l’IA utilisée et dans les informations qu’elle génère – aussi bien auprès des personnes qui devront consentir à la collecte et à l’analyse de leurs données qu’auprès des employés dont les activités seront impactées par les conclusions et les recommandations de l’IA. En outre, certains employés peuvent également craindre de se faire remplacer par l’IA, et par conséquent ne pas s’impliquer dans sa mise en œuvre.

 

Les opportunités rendues possible par l’IA en matière d’efficacité opérationnelle et de source de revenus peuvent créer un élan au sein de votre personnel, qui sera d’une importance cruciale pour garantir la réussite à long terme dans tous les secteurs. Raison pour laquelle de nombreuses entreprises cherchent de plus en plus souvent à confier à un responsable expérimenté le rôle de défendre l’utilisation responsable de l’IA et d’évaluer, à l’échelle de l’organisation, comment l’IA peut venir en aide au personnel.

 

Le responsable IA

L’enquête montre que plus d’une organisation sur cinq (21 %) prévoit d’embaucher un responsable IA pour compléter son équipe de direction. Le rôle de ces responsables est amené à dépasser largement les aspects informatiques pour traiter de toutes les utilisations de l’IA au sein de l’entreprise.

 

Les responsables de la sécurité travaillent de plus en plus en collaboration avec leurs homologues des services informatiques et opérationnels. En effet, les systèmes de vidéo sécurité deviennent toujours plus complexes, sont souvent hébergés dans le cloud, et offrent de nouveaux avantages grâce à l’IA et à l’analyse vidéo. On attend donc du responsable de l’IA qu’il joue un rôle actif sur l’adoption et l’utilisation de la vidéo basée sur l’IA dans toute l’entreprise.

 

Intérêt pour les systèmes vidéo basés sur IA

La vidéo basée sur l’IA est amenée à être un sujet très intéressant aux yeux du responsable IA, compte tenu de ses promesses sur le plan commercial – en plus de celles sur la sécurité. Les dirigeants des secteurs de la fabrication, du commerce et des villes intelligentes interrogés récemment par Hanwha Vision ont exprimé leur grand intérêt à utiliser la vidéo basée sur IA pour soutenir leurs opérations au sens large : santé et sécurité, plannings du personnel et des maintenances, optimisation de l’agencement des boutiques, plans d’urbanisme et optimisation de la circulation. 

 

Dans les faits, la vidéo basée sur IA est aujourd’hui considérée comme un atout majeur pour surmonter certains obstacles communs rencontrés par les entreprises, comme identifier de nouvelles manières de gagner en efficacité, réduire les coûts ou gérer des chaînes d’approvisionnement complexes. Un point de vue partagé par près d’un tiers des dirigeants (31 %) interrogés par Hanwha Vision dans le cadre de son enquête. À titre de comparaison, les dirigeants se tournant vers l’automatisation et la robotique pour répondre à leurs besoins professionnels sont pratiquement deux fois moins nombreux (17 %).

 

Un ensemble unique de compétences

Le responsable de l’IA devra posséder un ensemble unique de compétences, notamment la capacité à faire correspondre l’IA aux objectifs de l’entreprise, à créer des cas d’utilisation, à engager les parties prenantes dans des plans concernant l’IA, et à veiller à ce que l’utilisation faite de l’IA respecte les réglementations locales et internationales. Il devra également disposer des compétences techniques nécessaires pour investir dans des solutions IA et les déployer.

 

En tant que plus haut responsable de l’utilisation faite de l’IA, il devra planifier les formations nécessaires pour travailler avec l’IA et la superviser. Il aura également le rôle essentiel de communiquer avec les parties prenantes sur l’utilisation des données faite par l’IA et sur les protections mises en œuvre pour en garantir la sécurité.

 

Veiller à un usage équilibré et identifier les partenaires fiables

Bien entendu, ce responsable disposera de compétences avancées en matière d’IA et de données, et veillera à rester informé des dernières évolutions pour évaluer en quoi elles influent sur l’utilisation de l’IA dans son organisation. Il veillera également à maintenir un équilibre entre les avantages et les risques de l’IA, et sera en mesure de communiquer sur ces points avec les parties prenantes.

 

Il saura avec quels fabricants travailler, selon leur attitude en matière d’utilisation responsable, de fabrication éthique et d’engagement envers la cybersécurité. Il devra également avoir un robuste sens des affaires pour évaluer et présenter le retour sur investissement de l’IA. L’enquête montre qu’une entreprise investissant 1,00 $ dans l’IA peut obtenir en moyenne un retour sur investissement de 3,50 $. Un résultat impressionnant, qui s’explique par les informations acquises, les gains en productivité et l’automatisation des flux de travail.

 

Un allié de la sécurité

L’IA devenant de plus en plus répandue, il y a fort à parier que votre entreprise nomme un responsable IA dans les années à venir. Celui-ci sera amené à jouer un rôle crucial, en apportant une connaissance approfondie de l’IA et une expertise professionnelle sur l’utilisation que vous en faites, et notamment de la vidéo basée sur IA. Réciproquement, il vous aidera à mieux exploiter les données collectées par votre système de sécurité.

 

En outre, à mesure que le paysage réglementaire évoluera, le responsable de l’IA pourra guider son entreprise lors de l’apparition de nouvelles lois sur l’utilisation de l’IA, en prenant exemple de la loi sur l’intelligence artificielle de l’UE adoptée en mars 2024 et amenée à entrer en vigueur dans le courant de l’année.    

 

En repérant les modèles, en identifiant les tendances et en alertant les managers des situations nécessitant leur attention, l’IA et le responsable en charge de son utilisation sont amenés à transformer la manière dont vous réalisez vos activités.